Evènements de HEM - HEM Business School

Evénements Grand Public


(Im)possibilités du vivre ensemble dans l'espace public, HEM Fès, avril 2018

(Im)possibilités du vivre ensemble dans l'espace public


Du : Ven, 06/04/2018 - 18:30 Au : Ven, 06/04/2018 - 21:00 (Soir)

Fès

Depuis quelques années, dans les médias, sur les réseaux sociaux, dans les échanges entre individus, la question de l’espace public et du vivre ensemble revient de plus en plus, non seulement au Maroc mais dans de nombreux pays dans le monde.

Pour commencer, définissons la notion d’espace public. Ce dernier représente, dans les sociétés humaines, et en particulier dans les sociétés urbaines, l'ensemble des espaces de passage, de rencontres et de rassemblement qui sont à l'usage de tous les citoyens. Il s’agit ainsi des espaces publics correspondent tantôt à des espaces de rencontre et d’interaction sociales, tantôt à des espaces géographiques ouverts au public.

En sociologie urbaine, les espaces publics sont définis comme étant « des espaces de rencontres socialement organisés par des rituels d’exposition ou d’évitement ».

Les espaces publics renvoient donc essentiellement à des lieux appartenant au domaine public. Cependant, le terme d’espace public tend aujourd’hui à s’imposer pour désigner plus généralement les lieux que le public fréquente, indépendamment de leur statut. Ainsi, les lieux privés ouverts au public – comme un centre commercial ou une galerie marchande – sont souvent qualifiés d’espaces publics.

Ainsi, jardins, centres commerciaux, trottoirs, gares, rues, centres culturels, etc. représentent nos espaces publics communs. Ces espaces publics –  dont la responsabilité juridique varie d'un cas à un autre, et dont les usages sont très versatiles  – mettent en relation, du moins potentiellement, des individus, hommes et femmes, qui s'y croisent, conversent, font connaissance, se quittent, s'ignorent, se heurtent, s'agressent, etc. Ils remplissent ainsi, et en plus de la fonction de circulation, une autre fonction essentielle de la vie collective : la communication.

De son côté, le sociologue Isaac Joseph note que « l'expérience ordinaire d'un espace public nous oblige en effet à ne pas dissocier espace de circulation et espace de communication. Une gare, une station de métro, un marché sont réputés accessibles non seulement par leurs qualités architecturales mais par leur capacité à articuler des visibilités et des énoncés. Ce qui est pris en compte dans cette qualification, c'est l'offre de déplacements, de cheminements ou de mouvements, mais aussi les "prises" disponibles pour l'usager ou le passant, prises qui tiennent aux signes et à leur disposition dans l'espace, aux annonces, aux invites ou aux interdits qu'ils perçoivent dans le cours de leur activité ordinaire. Les gestionnaires, qu'ils aient pour mission d'accueillir, d'assister, de contrôler ou d'interpeller, savent que la qualité d'accessibilité d'un espace public est liée à la lisibilité de son "mode d'emploi", tout comme elle est liée à la compétence communicative des agents tenus de le justifier, c'est-à-dire de rendre compte publiquement d'un espace et des prestations qu'il offre »[1].

Dans les pays avancés, les pouvoirs publics accordent un intérêt important à la notion de l’espace public et de son aménagement, pour que justement, il remplisse ces fonctions de circulation et de communication entre les individus. Parmi les expériences pionnières, on trouve celles des villes de Bologne, Barcelone et Lyon qui sont devenues de véritables modèles du genre. Mais les espaces publics sont également bien présents dans les villes nouvelles et dans la politique de la ville, notamment en France, dès la fin des années 1970.

Dans la foulée de ces expériences, la plupart des villes se sont engagées dans la requalification de leurs espaces publics, si bien que ces derniers sont parfois devenus une véritable doctrine en aménagement.

Toutefois, au Maroc et dans de nombreux pays moins développés, l’aménagement et la gestion de l’espace public manque souvent de cohérence et de vision globale. Ajoutons à cela la notion de libre circulation et de sécurité de l’espace public, qui sont des points cruciaux du vivre ensemble, mais qui manquent cruellement dans les pays moins avancés.

En effet, force est de constater qu’au Maroc et dans de nombreux autres pays, le droit de jouir librement de cet espace public pose de nombreux problèmes de sécurité : Vols, harcèlement sexuel, état délabré des infrastructures, etc. Les citoyens, et davantage les citoyennes, se plaignent souvent du manque de sécurité dans les espaces publics. Un manque de sécurité aggravé par le manque d’infrastructures (transport public, éclairage), mais aussi par une banalisation de la violence dans les espaces publics et particulièrement de la violence à l’égard des femmes.

Par ailleurs, dans ces pays en voie de développement, se pose également et de manière accentue, la question de l’aménagement du territoire. En effet, de nombreux observateurs et spécialistes remettent en question le modèle de développement territoriale et urbain au Maroc, ce dernier ne permettant pas le vivre-ensemble dans l’espace public, ni la mise en valeur du patrimoine architectural et culturel du pays.

Dès lors, se posent de nombreuses questions :

  1. Dans quelle mesure l’aménagement du territoire permet aux citoyens appartenant à une nation, de jouir sereinement de l’espace public ?
  2. La politique des villes au Maroc permet-elle de mettre à la disposition des citoyens des espaces publics où le partage, la sécurité et le bien-être sont garantis ? 
  3. Dans quelle mesure la gestion et l’exploitation des espaces publics au Maroc permettent  aux valeurs de citoyenneté de s’exprimer et de se confronter ?
  4. Les modes de circulation sont-ils pensés afin de permettre un meilleur vivre ensemble dans les espaces publics ?
  5. Quelles solutions au problème d’insécurité auquel font face tous les citoyens, et surtout les femmes, dans les espaces publics ?
  6. L’espace public au Maroc est-il devenu le synonyme du chaos architectural, urbain et sécuritaire ?
  7. Dans quelle mesure l’aménagement local améliore le vivre ensemble ?
  8. Etc.  

Pour répondre à ces questions et à d’autres encore, HEM a organisé le vendredi 6 avril 2018 dans son campus de Fès, une conférence sur le thème "(Im)possibilités du vivre ensemble dans l'espace public".

Ont intervenu lors de cette conférence-débat :

  • M. Mohamed Sghir Janjar, Chercheur en sciences Sociales
  • Mme Khadija Rougani, Juriste et militante associative
  • M. Ahmed Taoufik Zainabi, géographe et Docteur en développement local.

La modération était assurée par Mme Imane Azmi, journaliste.

[1] - Isaac Joseph, Prendre place. Espace public et culture dramatique, Éditions Recherches, 1995. p. 13.

 


A consulter également sur notre site
2ème appel à candidature Ra’ed 2018 "Génération Leaders Citoyens", Fondation HEM, Décembre 2018

2ème appel à candidature Ra’ed 2018 "Génération Leaders Citoyens"

Du : mar, 11/12/2018 - 12:00 Au : dim, 30/12/2018 - 22:00

Centre Casablanca-Settat / Rabat-Salé-Kénitra / Benimellal-Khenifra

La Fondation HEM et la Fondation Heinrich Böll en partenariat avec l'association les Citoyens sont heureux de vous annoncer l’ouverture du deuxième appel à candidature au programme Ra’ed "Génération Leaders Citoyens" pour l’année 2018...

La souffrance : En parler, c'est déjà aller MIEUX ! HEM Business School, Décembre 2018

La souffrance : En parler, c'est déjà aller MIEUX !

Du : ven, 14/12/2018 - 15:00 Au : ven, 14/12/2018 - 16:30

Casablanca

L'association "Sourire de Reda" est invitée à HEM Casablanca pour échanger avec nos étudiants sur un phénomène, toujours considéré comme un tabou, mais qui existe malheureusement au Maroc ...

Management de la sécurité : La stratégie de lutte contre le terrorisme, HEM Business School, décembre 2018

Management de la sécurité : La stratégie de lutte contre le terrorisme

Du : ven, 14/12/2018 - 18:30 Au : ven, 14/12/2018 - 20:30

Casablanca

Le Maroc dispose de plusieurs atouts... Parmi ces derniers on trouve un qui l'a propulsé à un rang d'expert : La lutte contre le terrorisme. Effectivement, le Maroc est devenu une référence internationale dans le domaine ...

La compétition Graine de Citoyen revient pour une 5ème édition ! HEM Business School, Décembre 2018

La compétition Graine de Citoyen revient pour une 5ème édition !

Du : ven, 07/12/2018 - 8:00 Au : sam, 16/02/2019 - 8:00

Casablanca, Rabat

Et c’est parti pour une nouvelle édition de la grande compétition de joutes oratoires pour Lycéens ‘’ Graine de Citoyen. L’école du débat’’....

HEM donne naissance à sa 26ème Promotion ! HEM Business School, Décembre 2018

HEM donne naissance à sa 26ème Promotion !

Du : mar, 11/12/2018 - 18:30 Au : jeu, 28/02/2019 - 18:30

Casablanca, Rabat, Tanger, Marrakech, Fès

HEM célèbre en cette année universitaire et anniversaire de ses 30 ans, la remise de diplômes de sa 26ème promotion et honore la réussite de ses lauréats de diverses spécialités : Finance, Marketing, Comptabilité-Contrôle-Audit, Management International & Logistique et Management des Ressources Humaines et ce, sur 5 Campus HEM à ...

"Design Thinking" Workshop, HEM Business School, Décembre 2018

"Design Thinking" Workshop

Du : mar, 04/12/2018 - 14:00 Au : mar, 04/12/2018 - 17:00

Tanger

HEM Tanger a organisé, au profit de ses étudiants de 3ème année, un workshop en Design Thinking animé par Mohamed Imad Mahjoubi, étudiant de HEM Rabat....

HEM Business School - Institut des Hautes Etudes de Management

Cliquez & Découvrez !

HEM en images