Evènements de HEM - HEM Business School

Evénements Grand Public


"Comment financer l'économie dans un contexte de baisse de liquidité?"


Du : Jeu, 05/12/2013 - 18:30 Au : Jeu, 05/12/2013 - 20:30

Casablanca

HEM Casablanca a eu l’honneur de recevoir, jeudi 5 décembre à 18h30, M. Mohamed Benchaaboun, Président Directeur Général de la Banque Centrale Populaire dans le cadre du cycle de conférences «Décideurs en question». M. Benchaaboun a intervenu sur un thème d’une actualité brûlante « Comment financer l’économie dans un contexte de baisse de liquidités ?».

L’économie marocaine est en manque de liquidités. En l’espace de quelques mois, le déficit en liquidités bancaires s’est nettement aggravé. Estimé à 60 milliards de dirhams en juin 2013, ce déficit avait enregistré, en l’espace d’un mois à peine, une hausse notable, passant de 58,1 milliards de dirhams à 60, peut-on lire dans la dernière note de Bank Al Maghrib. La situation a de quoi sérieusement alarmer les financiers et les acteurs du marché.

Première conséquence et non des moindres : l’accès au financement bancaire par les entreprises et les ménages. Une donnée confortée par la décélération du taux de crédit bancaire qui est passé de 3,9% en avril à 3% au mois de mai de cette année.

Où se situent les causes?
Plusieurs causes seraient à l’origine de cette situation. Certains experts évoquant l’idée d’une sous-liquidité bancaire qui serait devenue structurelle, rappellent que le phénomène remonte à 2007. A cette époque, les prémisses d’une sous-liquidité existaient déjà puisque sur le marché interbancaire, le tarissement des liquidités était présent. Ce tarissement s’est progressivement aggravé et a entraîné un véritable manque. C’est ce qui serait, selon cette catégorie d’experts, l’élément déclencheur de la raréfaction du cash observée actuellement sur le marché national.

Certains économistes pointent du doigt la dégradation des comptes extérieurs (balance commerciale, revenu des IDE et du tourisme, transfert des IDE), et le recul des dépôts par rapport aux crédits. Ce serait la principale cause de détérioration du niveau de liquidités.
Les derniers chiffres dévoilés par Bank Al Maghrib laissent apparaître un allégement du déficit de la balance commerciale de 6,3%. Mais il faut rappeler que celle-ci était marquée par un déséquilibre notoire pendant ces dernières années.

En 2012, pendant le mois de mai, elle affichait une aggravation de son déficit de 14,7%. Or, il existe un lien dialectique entre la disponibilité de liquidité au niveau national et le niveau d’équilibre de la balance des paiements, du fait que le financement d’importations massives amenuise les réverses du pays, ce qui induit naturellement une pénurie de liquidités au niveau local. De plus, les exportations, qui procurent au pays des devises et donc de la liquidité, ont aussi affiché une baisse de 1,1% en mai 2013. Même si les Investissements Directs Etrangers affichent une hausse de 42,5%, atteignant 19,1 Mds (mai 2013), ils avaient affiché pendant trois années successives (de 2008 à 2010) une baisse soutenue. Cette récente hausse des IDE, quoique soutenue, n’arrive pas encore à juguler les problèmes de liquidités que rencontrent les banques.

Quelles sont les conséquences sur l’économie ?

Tout ceci s’est traduit par la décélération du taux de crédit bancaire. L’ensemble des composantes du crédit bancaire a connu un ralentissement. Ainsi, le taux d’accroissement des prêts à l’immobilier a décéléré de 7,3% à 6,7%. Les crédits à l’équipement se sont contractés de 2,2% à mai 2013. Il en est de même des facilités de trésorerie qui ont vu leurs rythmes d’augmentation s’atténuer. Ces baisses des crédits bancaires ont des effets néfastes sur le rythme de croissance. De plus, il est communément admis que le manque de liquidités a considérablement accru la frilosité des banques marocaines. Ce qui les conduit à chercher des placements moins risqués dans une conjoncture économique incertaine où des entreprises affichent une certaine fébrilité. Dans ce contexte, les bons du Trésor réputés pour leur sécurité se sont adjugés les faveurs des banques. Les récents chiffres de BAM confortent d’ailleurs d’une certaine manière cette attitude. Pour ne parler que de l’année dernière, en mai, elle affichait une aggravation de son déficit de 14,7%.
L’autre effet pervers de cette situation est le renchérissement du coût de crédit provoqué par l’accroissement de la demande sur le marché.

Au final, remédier aux problèmes de liquidité bancaire implique préalablement de s’attaquer aux questions de fonds concernant les déficits structurels des comptes extérieurs et du budget de l’Etat. Les banques, elles, doivent davantage activer certains leviers comme le recours à l’emprunt international, la diversification des sources de financement et enfin l’optimisation de l’utilisation de leurs ressources.

C’est cette thématique qui a été au cœur de l’intervention de M. Mohamed Benchaaboun, jeudi 5 décembre à HEM Casablanca. Il a traité de « Comment financer l’économie dans un contexte de baisse de liquidités ? ».

A consulter également sur notre site
tribune libre, الحقيقة المحمدية في الفكر الصوفي, HEM Business School, Novembre 2018

الحقيقة المحمدية في الفكر الصوفي

Du : mer, 14/11/2018 - 18:00 Au : mer, 14/11/2018 - 20:30

Tanger

بمناسبة المولد النبوي الشريف، ينظم ﻣﻌﻬﺪ ﺍﻟﺪﺭﺍﺳﺎﺕ ﺍﻟﻌﻠﻴﺎ ﻟﻠﺘﺪﺑﻴﺮندوة حول الحقيقة المحمدية في الفكر الصوفي٠٠٠

Journée Don du Sang - Année Universitaire 2018/2019, HEM Business School, Octobre 2018

Journée don de sang - Année universitaire 2018/2019

Du : mer, 31/10/2018 - 9:00 Au : mer, 31/10/2018 - 14:00

Rabat

HEM Business School, en partenariat avec le centre régional de transfusion sanguine de Rabat, a le plaisir d'organiser la "Journée Don de Sang" pour une action de solidarité, et ce le Mercredi 31 octobre 2018...

Dialogues en Humanité: Réveiller et Nourrir les Consciences, HEM Business School, Novembre 2018

Dialogues en Humanité: Réveiller et Nourrir les Consciences

Du : ven, 02/11/2018 - 18:00 Au : ven, 02/11/2018 - 21:00

Rabat

HEM Rabat a le plaisir d'organiser une conférence - débat portant sur la thématique "Dialogues en humanité: Réveiller et Nourrir les Consciences"...

Faites partie de la 17ème promotion du MBA Management Général de HEM – Dauphine – IAE Paris !  , HEM Business School, 2018

Faites partie de la 17ème promotion du MBA Management Général de HEM – Dauphine...

Du : mer, 10/10/2018 - 9:00 Au : jeu, 13/12/2018 - 17:00

Casablanca, Rabat, Tanger

Donner un nouveau souffle à votre carrière et optez pour le MBA Management Général de HEM en double diplômation avec le MBA International Paris de l’Université Paris Dauphine et l’IAE – Paris Sorbonne ...

Graine de Philosophe, Novembre 2018, HEM Business School

Graine de Philosophe – A vos plumes Citoyens !

Du : mer, 10/10/2018 - 10:00 Au : sam, 03/11/2018 - 0:00

Maroc

HEM Business School, en partenariat avec l’Institut Français du Maroc, lance la 4ème édition de Graine de Philosophe en marge des Nuits des Philosophes prévues le 09 et 10 novembre à la faculté des sciences de Rabat...

HEM Carrière Expo 2018, HEM Business School, Novembre 2018

HEM Carrière Expo 2018

Du : jeu, 29/11/2018 - 9:00 Au : jeu, 29/11/2018 - 17:00

Casablanca

HEM Carrière Expo, le PLUS GRAND forum de recrutement organisé par une Business School au Maroc est de retour !! Une édition inédite avec plus de 50 entreprises pressenties ...

HEM Business School - Institut des Hautes Etudes de Management

Cliquez & Découvrez !

HEM en images