Mémoire - Projet de fin d'études


​Présentation

 

Il s'agit d'un véritable travail de recherche venant couronner les 5 années du Programme Grande Ecole de HEM. Ne sont donc concernés par le mémoire ou le projet de fin d’études que les étudiants de 5ème année (Master II).

Celui-ci concrétise la somme du savoir-faire et du savoir-être que l’étudiant a dû acquérir au terme de son cursus. C’est un élément déterminant dans la recherche du premier emploi et d’une manière générale dans le parcours professionnel du lauréat.

Les objectifs du mémoire de fin d’études peuvent être résumés de la façon suivante :

  • Réaliser un travail de réflexion avec une étude empirique pour répondre à une problématique concrète ayant une portée pratique, touchant les préoccupations de l’entreprise et en adéquation avec la spécialité de l’étudiant ;
  • Permettre à l’étudiant de prendre du recul par rapport à une telle problématique à travers une revue de la littérature lui permettant d’approfondir la connaissance des concepts et outils étudiés ainsi que d’explorer les méthodologies potentiellement applicables ;
  • S’assurer de la capacité de l’étudiant à proposer des solutions cohérentes et justifiées (applicabilité, disponibilité des ressources, coût, évaluation a posteriori, ...)
     

C’est également l’occasion de permettre à l’étudiant en fin de cycle de réinvestir l’ensemble des connaissances, théoriques et pratiques, qu’il a pu accumuler durant les cinq années de sa formation.

Le mémoire de fin d’études est un travail de recherche qui n’est pas forcément en liaison avec le stage de fin de cycle. Ce travail doit donc être assorti d’une valeur ajoutée importante, susceptible de mettre l’étudiant en valeur.

Dans le but d’unifier les visions de tous les acteurs concernés (étudiants, encadrants, jury et administration), il est nécessaire de définir de manière précise et commune le contenu de ce mémoire de fin d’études, en termes de fond, de forme et d’évaluation. Aussi, un guide méthodologique concernant les mémoires est distribué par la Direction des Etudes lors des séances d'encadrement.

 

Encadrement

 

L’encadrement et le suivi des travaux liés au mémoire sont assurés à deux niveaux :

  • Les rendez-vous individuels : c’est un face à face entre l’étudiant et son encadrant pour discuter les différents aspects du mémoire et les démarches de sa construction ;
  • Les encadrements collectifs : c’est une formule d’encadrement où sont réunis 12 étudiants avec leurs deux encadrants (un encadrant suit normalement six étudiants). L’intérêt de cette méthode est de permettre à l’étudiant de présenter son travail et son état d’avancement devant l’ensemble du groupe ainsi que de discuter, voire de coopérer avec les membres du groupe, au lieu de raisonner de façon isolée dans une relation bilatérale ‘Etudiant/Encadrant’.
     

Evaluation et validation

 

L’évaluation des mémoires ayant obtenu l’accord de soutenabilité, est basée sur trois notes :

  • Note du tuteur entreprise (10%)
  • Note du mémoire à l’écrit (50%) : il s’agit d’une note collégiale du jury prenant en considération aussi bien le fond que la forme du document (fiche d’évaluation à remplir).
  • Note de la soutenance (40%) : il s’agit d’une note collégiale du jury prenant en considération la présentation orale du travail et les réponses de l’étudiant aux interrogations du jury.
     

Après l’accord de soutenabilité de l’encadrant, la note donnée par le jury peut déboucher sur l’une des trois situations suivantes :

  • Validation du mémoire : elle est conditionnée par l’obtention de la note minimale de 12/20 (moyenne pondérée des trois notes).
  • Validation sous réserve : le jury valide le travail sous conditions de modifications à apporter par l’étudiant. Ça se traduit par un rapport détaillé des points à reprendre, de la date limite de dépôt du mémoire rectifié et du membre du jury désigné pour la vérification des améliorations apportées. En cas de non validation de ces rectifications dans les délais fixés, l’étudiant sera déclaré ajourné et devra reprendre tout le travail devant le jury lors des sessions suivantes.
  • Non validation du mémoire : elle est prononcée au cas où l’étudiant obtienne une note inférieure à 12/20. Dans ce cas, l’étudiant doit reprendre contact avec son encadrant pour l’orienter sur la base du rapport du jury. L’étudiant doit déposer son mémoire rectifié dans les délais fixés pour la session de septembre organisée en octobre (suivie par le même encadrant, la deuxième version du mémoire est nécessairement relative à la même problématique).

La non validation du mémoire lors de la session de septembre entraîne automatiquement une réinscription de l’étudiant.
 

 


 Vidéo de présentation

Brochure du Programme Grande Ecole

TELECHARGER